Quels jouets pour mon chien ?

Les jouets font partie intégrante de la vie de certains chiens mais comment les choisir ? Comment les utiliser ? En quoi sont-ils utiles et pertinents pour mon chien ? Quel lien avec l'éducation canine ? Cet article est une réponse à un sujet régulièrement abordé lors de mes accompagnements...


Jouets d'occupation vs jouets d'interaction.

On peut répartir les jouets en 2 grandes familles.

  • Les jouets d'occupation : comme leur nom l'indique, il ont pour fonction d'occuper le chien. Il joue seul avec et/ou les utilise pour mastiquer. Les humains n'interagissent pas avec et ne font aucune activité avec le chien et ces jouets.

  • Les jouet d'interaction : ils sont utilisés pour intéragir avec le chien. Il ne joue jamais seul avec un jouet d'interaction. Une fois la partie de jeu terminée, ils sont rangés. Si le chien souhaite continuer de jouer, mais que l'humain non, ce dernier peut alors le rediriger sur un jouet d'occupation.

Pourquoi cette distinction ?


Définir des jouets d’occupation permet d'apprendre au chien à être autonome à s'auto-gérer, c'est important qu'il sache s'occuper seul.

Avoir des jouets réservés aux interactions avec le maître est un moyen de travailler la relation : "les meilleures parties de jeu se passent avec mon maître, mon maître est trop chouette.". C'est aussi une façon d'éviter d'encourager certains troubles comme les tocs à la balle.


NB : cette organisation s'implante dans un contexte de vie adapté au chien. Elle ne se substitue pas à une vie riche et stimulante dans laquelle les besoins du chien sont satisfaits.


Quand les proposer ?


En règle générale, je conseille de ne pas laisser les jouets en continu. Le chien doit apprendre à ne rien faire.


Pour les jouets d'occupation, on peut les proposer après une partie de jeu, lorsque le chien a encore envie de s'amuser. On peut aussi les offrir avant de partir et de laisser le chien seul, lorsqu'on sent que le temps avant la balade ou l’activité est un peu long ou encore en activité masticatoire (cf l'article "Le besoin de mastication du chien").


On propose les jouets d'interaction à chaque fois qu'on veut jouer avec son chien. On les utilise aussi beaucoup pour les apprentissages et l'éducation comme récompense.


En quelle quantité ?


Il faut distinguer la quantité de jeux que l'on possède avec la quantité de jeux auxquels le chien a accès. Un chien n'a pas besoin d'avoir 50 jouets à disposition, bien souvent 2/3 jouets suffisent. Ce qui n'empêche pas les propriétaires d'en posséder 50 ! En effet, il est très malin de diversifier les propositions en variant les jouets que l'on propose : lundi tu as le kong et on joue avec la codre. Jeudi je te proposer l'os en plastique dur et on joue avec le boudin.


Comment choisir ?


Le premier critère est l'intérêt du chien pour le jouet. On peut en proposer plusieurs et voir lesquels l'intéressent le plus. Certains chiens vont d'ailleurs préférer un bon bout de bois à la balle 100% caoutchouc naturel à 15€ ! Pour connaître ses préférences, rien de mieux que de l'emmener avec soi au magasin et le laisser choisir (dans cette vidéo, on voit des chiens de refuges choisir parmi une multitude jouets leurs préférés. De quoi nous convaincre d'emmener nos chiens faire du shopping !).


Ensuite il faut faire attention à la qualité/sécurité. Mieux vaut éviter les jouets que le chien peut avaler ou déchiqueter (peluche, balle de tennis non spécialisées pour chien...)


Pour les jouets d'occupation on privilégie en général des objets invitant à mastiquer tels que les Kong, les os en caoutchouc...quand aux jouets d''interaction, on privilégie plutôt les jouets qui sont intéressants lorsqu'il sont utilisés avec les humains (cordes pour tirer, balles et frisbee à rattraper, boudin à mordre...).


Jouets et éducation canine


Les jouets (sous réserve qu'ils intéressent le chien) sont des outils parfaits pour l'éducation canine. Il permette de :

  • Construire une belle relation avec son chien. Le chien, en bon joueur qu'il est, s'épanouit en grande partie par le jeu, c'est donc un des meilleur moyen de créer une relation de confiance avec lui.

  • Répondre à ses besoins. Mordre, poursuivre, déchiqueter, pister.... toutes ses activités (correctement construites) sont aménageables via les jeux. On peut ainsi créer des espaces contrôlés dans lesquels le chien peut s'épanouir et vivre ses instincts.

  • Éduquer. Le jeu est une récompense géniale car souvent vraiment motivante. C'est donc un moyen efficace et joyeux de faire comprendre à un chien ce qu'on attend de lui.

  • Décharger une émotion, une frustration. Pour vivre avec nous, les chiens doivent beaucoup prendre sur eux. Notre vie quotidienne est parfois une épreuve de gestion émotionnelle pour eux (ne pas courir après les chats, ne pas défoncer le canapé, ne pas aller saluer l'autre chien...). Les jouets (encore une fois correctement utilisés) sont des support pour la gestion émotionnelle : " j'accepte de ne pas aller voir le chien en face, je redirige sur la balle que ma propriétaire me propose et je la mastique pour décharger la frustration d'avoir tellement pris sur moi..."



33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout